Être Famille d’Accueil

Un engagement moins lourd que l’adoption

Actuellement, le réseau du CDA compte près d’une trentaine de familles d’accueil régulières dont certaines depuis plusieurs années, avec lesquelles un lien amical s’est tissé. Egalement une dizaine d’autres familles se sont proposées en tant que famille temporaire : souvent ce sont des personnes qui ont adopté un animal via notre association et qui nous proposent d’accueillir un chaton temporairement pour nous donner un coup de pouce.

N’ayant pas de refuge et ne voulant pas « encager » les animaux qu’elle recueille, l’association a mis en place ce système de garde : cela permet non seulement à l’animal de se ressourcer mais également il offre ainsi une sécurité sanitaire en cas de maladie virale.

L’association accueille environ 300 animaux par an, en grande majorité des chats et en fait adopter entre 260/280.

Compte tenu des nombreux abandons annuels, le CDA est en recherche (quasiment) constante de familles.

Pour être famille d’accueil

Pas de conditions particulières si ce n’est, bien évidemment, d’aimer les animaux, de les « requinquer », de les solliciter pour qu’ils reprennent confiance en eux notamment après un abandon ou une maltraitance, de les soigner, les conduire chez le vétérinaire partenaire du CDA pour un rappel de vaccin, stérilisation ou autre soin si nécessaire.

Si la famille a déjà un chat, le CDA lui confiera un jeune chat, voire un chaton afin que le maître des lieux accepte plus facilement « l’intrus ».

Accepter de recevoir chez soi les personnes susceptibles d’adopter l’animal. En aucun cas les adoptants potentiels n’ont les coordonnées de la famille d’accueil, les contacts passent par le/la bénévole chargé(e) de l’adoption qui en assure la gestion et organise le rendez-vous entre les parties. Elle est présente lors de la visite.

Enfin, il faut aussi savoir se séparer de l’animal au moment de son adoption.

Pourquoi choisir cette forme d’aide ?

Au-delà de la chance offerte à l’animal, accueillir un chat ou un chien est une bonne façon de vérifier, si vous souhaitez vous lancer dans l’adoption définitive, que vous pouvez concilier votre vie avec celle d’un compagnon à quatre pattes. Autre aspect, lorsqu’il y a déjà un chat dans le foyer et que l’on aimerait lui donner un compagnon c’est une bonne façon de s’assurer si ce dernier acceptera ou non son alter ego.

Les familles d’accueil sont prioritaires sur l’adoption des animaux dont elles s’occupent.

Quels engagements de part et d’autre ?

La famille d’accueil s’engage à nourrir, soigner, entourer d’affection, et en cas de jeunes animaux de les sociabiliser et à lui assurer les visites chez le vétérinaire. Elle s’engage, comme souligné ci-dessus, à recevoir chez elle les personnes intéressées par l’animal qui lui est confié.

Le CDA prend en charge les frais alimentaires, litières et médicaux sur présentation des tickets de caisse, factures, etc.

Les deux parties signent une charte précisant les engagements des deux parties.

Charte de la famille d’accueil
Livret de la famille d’accueil

Si vous souhaitez de plus informations, vous pouvez nous contacter.